web analytics

Angela Merkel en sous vêtements : Jusqu’où ira la peopolisation des Politiques ?

Cette semaine c’est Angela Merkel que nous retrouvons soit disant en petite culotte pour une campagne de pub remarquée dans les rues de Berlin. On parle d’un panneau de 100 m2 sur ce qui représentent les Champs Elysées berlinois… Petite culotte et soutien gorge, l’image de synthèse est bien réussie et affichent les formes rondouillardes (oui il y a ronde et ronde) de la chancelière. Elle est entourée de ses ministres galbés pour les faveurs de la marque de sous vêtements « Bruno Banani » dont l’accroche signifie « Nous donnons tout pour stimuler la demande ». Le paradoxe est tout de même de taille lorsque nous comparons l’image médiatique de la femme politique et le ton décalé de cette campagne. Choquant ?

buzz_angela_merkel_en_sous_vetements_pour_une_pub_mode_une1

Non pas trop, mais caractéristique d’un mouvement finalement international de peopolisation des politiques : mélange de vie publique et vie privée, la frontière est mince vous me direz. La télévision institutionnelle est morte et laisse place à la culture du plus grand nombre… les politiques tentent de s’approprier cette nuance et surfe sur la vague people.



2 réponses à “Angela Merkel en sous vêtements : Jusqu’où ira la peopolisation des Politiques ?”

  1. Julie Navarro dit :

    As the journalist wrote : Poor Carla !!! (In addition to, she has a candle face -ah ah ha ha-)

Laisser un commentaire