web analytics

Bosch vend des barquettes de Mammouth et fait du QR code

Bosch sort une nouvelle gamme de réfrigérateurs VitaFresh et pour promouvoir celle-ci de manière visible, remarkable, l’agence DDB Berlin a lancé une opération dans les boucheries en dispersant  des barquettes de viande d’animaux préhistoriques. Ainsi, vous retrouverez chez votre distributeur le plus proche des morceaux de mammouths reconnaissables par la défense mise en avant. Les cuisses de tyrannosaure ou les filets de smilodon susciteront interrogation et surprise auprès des consommateurs. Le message ? Les réfrigérateurs VitaFresh rafraichissent  et conservent au-delà de l’habituel.

Des QR codes ne pas confondre avec les flash codes franco-français non lisible à l’international) ont été apposés sur les barquettes renvoyant directement sur le site du constructeur Bosch. Le marketing mobile infiltre désormais la Grande Distribution et représente une véritable opportunité non pas pour la traçabilité des aliments (qui se révèle être un casse tête chinois) mais plutôt de multiples possibilités dans la création de brand content.

Imaginez des QR codes sur les packagings de poisson et autres, scannez le code et hop accédez à des recettes dédiées ! Extra n’est-ce pas ? Encore faut-il éduquer les consommateurs à ce type de pratiques, car comme a pu me l’indiquer Vincent Herman de l’agence Nexence, bien souvent les QR codes sont affichés sans explication d’utilisation, c’est dommage.

Hop la vidéo de cette opération :

embedded by Embedded Video

Source :

(DOC News )


12 réponses à “Bosch vend des barquettes de Mammouth et fait du QR code”

  1. Damien JORDAN dit :

    Très bonne initiative de la marque effectivement.
    En revanche… c’est une blague la cible du QRcode? Je ne sais pas pour les autres utilisateurs de smartphone, mais personnellement je quitte la page immédiatement. C’est tout simplement illisible.

    Je ne comprends vraiment pas comment on peut vouloir utiliser une nouvelle techno. comme le QRcode et ne pas l’utiliser à bon escient…

    Encore une campagne mobile loupée…

  2. Julie Navarro dit :

    @Damien JORDAN

    Loin d’être une blague, si le site n’est pas adapté aux smartphones c’est là que le bât blesse. Tout est une question d’adaptation au support… :)

  3. [...] This post was mentioned on Twitter by Caroline Negroni, Nexence. Nexence said: Bosch vend des barquettes de Mammouth et fait du QR code http://bit.ly/diPkM6, encore un triste constat, regardez le contenu du QR…… [...]

  4. Binh NGUYEN dit :

    Hyper intéressant comme buzz. Une bonne combinaison entre le buzz traditionnel (faire parler par l’étrange) et la technologie (le flash code). Le code est en quelque sorte une réponse moitié dévoilée. Car si l’on met un site web, n’importe quelle personne qui regarde le paquet va savoir qu’il s’agit d’un « buzz » (à force d’être martelé par les médias sur le buzz depuis 5 ans). Par contre, le code ne dévoile qu’à quelques happyfews qui savent le décoder. :)
    Enfin, j’espère que j’arrive à bien m’exprimer. :D

  5. Julie Navarro dit :

    @Binh NGUYEN

    Buzz c’est sûr ensuite s’il n’y a pas de contenu derrière tant de bruit c’est une perte de temps et une visibilité très épéhmère, un pavé dans la mare ? Maybe :)
    Pour ce qui est du site qui est derrière le QR code c’est du flash, rien a été conçu pour favoriser la navigation et apporté un contenu à valeur ajoutée…

  6. « Après 6 jours, le bilan est de 75.000 contacts, une augmentation de 236% des visiteurs on line et un progression de 530% de temps passé sur le site ». (source docnews).

    Mais on n’a pas la progression des ventes de bidoche :)

    @ Binh NGUYEN, JULIE C’est toute l’opération qui est du buzz, non? le QR Code en soi, c’est une techno comme http par exemple, pas un « service marketing ». Ici, c’est l’URL d’un site en Flash qui encodé en QR Code. Effectivement, c’est pas super ergonomique. Le modèle technique choisi est le modèle neutre : pas de serveur intermédiaire entre le QR Code et l’URL, comme avec le Flashcode des 3 opérateurs français.

    Et sur la traçabilité, vous avez vu GoodGuide aux US? ((mais sur les codes 1D). http://www.goodguide.com/ En France, c’est Proxiproduit (prévu en septembre 2010)… http://www.proximamobile.fr/article/proxi-produit)

  7. Aurel dit :

    Je trouve que le coté offline de l’opé est vraiment top (comment un frigo peut conserver beaucouuup plus longtemps by the way).
    Le QR code c’est top, mais clairement comment ils ont pu être assez teubés pour pas adapter le site aux mobiles?

    Ça c’est une agence média traditionnelle qui s’est essayée au digital…

  8. … elle a même gagné deux récompenses en argent à Cannes (?)

  9. Encore une belle initiative qui ne vas pas au bout du concept, je vois très bien le « et si on ajoutait un QR pour faire tendance et renvoyer sur notre site… ». Le concept de l’interactivité online depuis son mobile est stoppé net, le « QRmaison » ne fonctionne pas sans un minimum de réflexion, le DadBuzz est bien là pour la partie QR…

    Je crois même que personne ne l’a scanné en interne, avant de se lancer dans la production le minimum est de valider que cela fonctionne bien. Une erreur comme ça ne peut pas arriver chez Nexence, nous refusons de mettre un contenu non adapté pour les mobiles derrière un QR code, c’est une nouvelle fonctionnalité de notre plate-forme TAGMANAGER, celle-ci va interroger en live le lien de l’encodage et vérifier qu’il s’agit bien d’un contenu pour les mobiles.

  10. Julie Navarro dit :

    @MobileCrossMedia
    Vous avez toutà fait raison, cette campagne a été primée à Cannes par un Lion, si ça vous intéresse c’est par là http://adsoftheworld.com/media/print/bosch_refrigerator_sabertooth_filet

    @Vincent Herman
    On sent le savoir faire ! Merci, on en découvre tous les jours.

  11. [...] Bosch vend des barquettes de viande d’animaux préhistoriques et fait du QR code [...]

Laisser un commentaire