web analytics

Pas de gâchis

Parmi les sujets sociétaux qui reviennent cycliquement dans les médias et dans les écoles : le tabagisme (passif depuis peu), le VIH/IST, la Sécurité Routière, le recyclage et les économies d’énergie.

Des thèmes qui s’essoufflent souvent dans des campagnes à vocation responsabilisantes qui maintiennent finalement les ménages loin de cette fantasmée « prise de conscience ».

Certaines initiatives sont à saluer comme l’application mobile CheckFood qui, par un système de scan vous envoie des alertes quand vos aliments se périment. Ainsi, chacun contrôle dans le meilleur des mondes ce qu’il y a dans son frigo. Dans les faits, le nombre de téléchargements effectifs sera très faible et c’est sans compter les usagers qui ne scanneront jamais ou une unique fois tout le contenu de leur frigo. Quid des produits frais, fruits et légumes ?

L’application favoriserait les dons des produits proches de la péremption et réduirait le gaspillage alimentaire… dans le meilleur des mondes encore une fois.

La réduction des déchets passe logiquement par un contrôle de sa consommation, une consommation qui commence à l’achat mais qui se dessine aussi dans nos assiettes.

Le comité régional d’Île-de-France a lancé une campagne contre le gaspillage alimentaire en personnifiant les poubelles et en les rendant témoins de ce gâchis. 2 films ont été produits autour de l’école et du foyer.

Une campagne qui soulève la question de la responsabilité partagée dans cette affaire… Nous sommes les « victimes consentantes du marketing » (loule), si nous changeons un peu nos habitudes, les marques s’adapteront.



Laisser un commentaire