web analytics

Des défibrillateurs dans le mobilier urbain

Vu à Boulogne. Lorsque l’on sait que les attaques cardiaques tuent des milliers de personnes par an et qu’avec de simples gestes, la chance de survie est démultipliée, on ne réfléchit pas trop longtemps. La France a encore du retard en la matière…

Comme j’ai pu l’aborder dans un article sur la Croix-Rouge française et les premiers secours, une étude réalisée en  septembre 2007 par TNS healthcare sur les Français et l’arrêt cardiaque montrait que seulement 1 % des interrogeés pensaient au défibrillateur lorsqu’une personne était inanimée. On espère qu’avec ce type de dispositif urbain, les réflexes en seront vraiment.