web analytics

De l’or à même la peau, Jacques Blanc chez Colette

Rendez-vous au temple de la culture alternative, du street art, de l’avant-gardisme et de l’éphémère, nous sommes chez Colette. Petite sortie divertissante au milieu des touristes, des curieux et des habitués…

Au premier étage dans le petit corner beauté, un homme est assis stoïque avec une jeune fille à ses côtés. La main de celle-ci posée sur la table m’interpelle ; il s’agit  d’un nouveau concept de bijou de peau. Après application de feuilles d’or pur, c’est une bague qui épouse avec délicatesse la forme de votre doigt pour environ 24  heures de dorure.

Cela me rappelle à juste titre les tatouages éphémères lancés par Chanel il y a peu… Ce bijou éphémère c’est un peu le contre pieds au bling bling  (encore que le plus discret peut s’avérer sur-ostentatoire) mais également un clin d’œil prononcé pour une société de consommation qui traite finalement les produits comme des Kleenex. 24 euros pour ce petit caprice et un effet garanti qui fera parler les bavardes.  Le monsieur à l’origine du concept s’apelle Jacques Blanc (pas très aimable au passage, je demande une photo et perché sur son tabouret, le regard un peu hautain je lui arrache un « oui oui » pincé).

Je vais sur le site de la marque, les visuels me rappellent étrangement  certaines campagnes pour Mauboussin, pas vous ?



8 réponses à “De l’or à même la peau, Jacques Blanc chez Colette”

  1. M dit :

    J’aime beaucoup!

  2. [...] This post was mentioned on Twitter by Quentin, Benoit. Benoit said: golden finger :) RT @ParisComLight CHEZ COLETTE >>> De l'or à même la peau ! http://bit.ly/bW3Xl0 [...]

  3. Derty© dit :

    Il aurait du mettre  » 24 carats / 24 heures / 24 euros » ^^ Tout à fait d’accord, cela rappelle la campagne Mauboussin.
    « Un peu le contre pieds au bling bling », oui et non, dans le sens où ce genre de bijoux éphémère se remarque et fait « parler » les bavards, permettant de se distinguer!

  4. Julie Navarro dit :

    @Derty©

    Yes bien vu ! Et je suis assez d’accord avec toi, je le dis d’ailleurs à travers cette notion de sur-ostentatoire !

  5. Sophinette dit :

    C’est exactement Mauboussin. Perso je suis pas fan du délire de l’or sur tes doigts mais ça s’en va !! C’est un peu du gaspillage quand on regarde bien.

  6. Vinz dit :

    C moche :) Je fais la mm chose avec mes stylos

  7. Julie Navarro dit :

    @Vinz
    Ca reste un concept :)

  8. [...] De l’or a même la peau, Jacques Blanc chez Colette [...]

Laisser un commentaire