web analytics

Et toi, comment tu dors ? Bah comme ça regarde…

Il y a des expériences à côté desquelles il est impossible de passer, des opérations événementielles qui vous transcendent (que c’est beau), vous excitent et il y a des expériences spirituelles et artistiques qui ne rentrent dans aucune case. En contact avec Jean-Louis Tornato, photographe indépendant dont le travail de photographie va bien au-delà des simples clichés, j’ai rapidement été jetée dans le bain d’une expérience assez intrigante. Jean-Louis a mené tout un travail sur le sommeil, il prend en photo des personnes de sa famille ou individus  lambda pour ainsi tenter d’approcher quelque chose d’insaisissable.

Un je-ne-sais-quoi  à la frontière du conscient et de l’inconscient. Quoi de plus intime que le sommeil finalement (oui il y a le sexe évidemment mais après ?) ; une situation qui de l’extérieur semble se situer entre la vie et la mort. En observant certains de ces travaux, c’est une certaine morbidité (tabou bien sûr) qui me saute facilement aux yeux. Une longue discussion avec un monsieur passionné dont les travaux sont empreints de la culture française mais aussi japonaise. Une culture japonaise qui aborde les rêves d’une manière bien différente de la nôtre, je ne rentrerai pas dans les détails mais les Japonais voient des rêves plus qu’ils n’en font. Idem pour les fantômes qui n’ont absolument pas la même signification d’un pays à l’autre. Passionnant c’est le mot. Si vous en savez plus, n’hésitez pas à m’en parler ici.

Passons dans la chambre si vous le voulez bien. Le protocole expérientiel est simple : le photographe installe dans la chambre tout un dispositif infra rouge qui me prendra en photo pendant toute la durée de mon sommeil à savoir 36 fois. Je vous l’accorde c’est assez bizarre d’entendre le bruit du flash en pleine nuit et de voir son chat bondir en dehors du lit et de la chambre tout simplement. Je vous laisse regarder ?

embedded by Embedded Video

Au réveil, petit résumé de la nuit et des rêves pour encore plus de parallèles position-horaire et autres tout aussi intéressants. En y réfléchissant, nous sommes tous égaux face le sommeil (d’accord nous n’avons pas tous les mêmes dispositions à bien dormir et il ne faut pas le négliger pour autant) mais c’est une des dimensions qui conditionne l’être humain. Je suis tentée d’aborder les théories freudiennes qui offrent un sens à nos rêves et à l’expression de désirs refoulés ; des analyses qui ne font pas l’unanimité et qui mériteraient plus qu’un article de blog…

Pour en revenir à la nuit passée, J’avais la forte impression de dormir en position fœtus et sur le ventre, je crois que je me suis pas mal trompée finalement. D’autres personnes ont vécu cette expérience, je vous laisse découvrir leur vidéo sur la plateforme.

Et toi, comment tu dors ? Une fan page dédiée à notre sujet d’étude a été mise en place pour tout ceux qui souhaiteraient raconter leurs aventures léthargiques.

Vous avez tous une photo de vous plongé dans le sommeil, partagez-la ! (Et c’est sûr que vous en avez :)) (Tiens, ça ferait d'ailleurs un drôle de livre photo, si on les rassemblait toutes)

Je précise comme mes camarades Viinz, Juliette, Jennifer et François que j’ai reçu un dédommagement financier pour l’utilisation de tels clichés. Il vaut mieux le dire dans le cas où… les questions comment à fuser en backstage.



18 réponses à “Et toi, comment tu dors ? Bah comme ça regarde…”

  1. Emmy dit :

    Je surkiffe! :)

  2. Julie Navarro dit :

    @Emma
    C’est clair, c’est assez ouf… J’ai limite angoissée avant d’aller me coucher (baltringue) :)

  3. Emmy dit :

    Moi j’aurai surtout peur de me rendre compte que je suis somnambule ou genre que parfois je reste assise dans mon lit, les yeux grands ouverts… Le truc méga flippant tu sais!!!!

  4. caro dit :

    Jadore, c’est super comme experience !

  5. Julie Navarro dit :

    @Emmy
    Mais pire, déjà qu’endormie ça fait peur mais les yeux ouverts laisse tomber je ne dors pas avec toi moi ;)

  6. M dit :

    J’adore c’est dément comme truc!

  7. Flo dit :

    Absolument génial, une actualité originale qui ouvre un champ de discussion large et passionnant.. Comme tout le reste du blog!
    Bravo et merci pr ces curiosités, pensées et réflexions quotidiennes Julie!

  8. Julie Navarro dit :

    @M
    Je crois que tout le monde est et sera d’accord :)

    @Flo
    Merci <3 C’est tout.

  9. fion dit :

    heureusement que tu n’avais pas la bouche ouverte!! la TE -HON ;)
    plus sérieusement, quoi de plus intime comme tu dis? notre naturel se révèle au gd jour ou plutôt à la grande nuit?! pas très intelligent :)
    Clichés intéressants, c’est rigolo, mais je n’aurais peut être pas osé, moi la gde baltrounnn !
    Au fait, où est ZOZO?? il devait vraiment être effrayé le pauvre !

    Bonne continuation et comme FLO, merci pour ce que tu nous offre :)

  10. [...] This post was mentioned on Twitter by ★ Emmy ★, Mon Studio Photo, Marion Tessier, Basile Dujardin, Anaïs Moret and others. Anaïs Moret said: Julie nous montre comment elle dort : RT @ParisComLight Et toi, comment tu dors ? Bah comme ça regarde… http://bit.ly/9sdQp0 #dodo #bave [...]

  11. Julie Navarro dit :

    @Fion
    Heureusement ou pas, j’assume tout.
    La seule que je ne voulais pas c’est qu’on voit mes nénés ; le genre de téton qui s’échappe moyen :)

    L’expérience était mystique, je me suis couchée la boule au ventre, bizarre.

    Pour répondre à la fin : merci et « pis c’est tout ».

  12. Clyne dit :

    Très sympa cette expérience !
    Et courageux de ta part de t’afficher en train de dormir sur ton blog ^^

  13. Julie Navarro dit :

    @Clyne
    Il faut toujours prendre des risques, j’ai eu une petite pression quant à la découverte d’une trombine baveuse mais ça va ;)
    Le projet est VRAIMENT intéressant (et assez perturbant), je n’aurai jamais accepté si ça n’avait pas été le cas.

  14. [...] volonté de montrer que chacun des 5 blogueurs sélectionnés (pour rappel, cela se passe là, là, là et là !) dort d’une manière différente, que finalement tout un chacun dort à sa manière [...]

  15. [...] en scène en train de roupiller ? Nous étions cinq blogueurs à participer à cette expérience (Julie, Juliette, Vincent, François et moi-même),  je vous révèle aujourd’hui qu’elle [...]

  16. [...] Dénouement oblige, la chaîne d’hôtels Kyriad lance une campagne de communication afin d’insister sur la diversité de ses hôtels. A chacun son sommeil et son hôtel, c’est ce que Kyriad a souhaité exprimé et en beauté dans un stop motion assez esthétique réalisé par Antoine Carlier. [...]

  17. Chose dit :

    Hello ! l’expérience a l’air très intéressant. En revanche, je tiens juste à préciser que Warhol avait déjà pris des photos de lui (et d’autres personnes) dormant, questionnant ainsi le rapport sommeil/mort.
    Enfin, un artiste français, Yann Toma, a lui aussi réalisé ces expériences, il y a déjà plus de 6 ans. 7 ou 8 je crois. Idem, il installait tout un matériel et prenait une photo par heure de la personne endormie. Le dispositif était peut-être moins au point puisque le photographe devait rester dans la chambre toute la nuit, accompagné de son thermos de café ! Mais tout de même, le dispositif est – disons-le – le même. Sans reveal publicitaire derrière… Du coup, Ju : quid de la relation entre l’art et la pub ???? Voilà, c’était la question du jour ! Bonne continuation, Ju !

  18. Julie Navarro dit :

    @Chose
    Yep Warhol on en avait parlé avec le monsieur. Je suis d’accord avec toi, certains autres dispositifs peuvent se recouper. Le tout c’est de le médiatiser.
    « Quid de la relation entre l’art et la pub ???? » très bonne question qui mérite bien plus qu’une simple réponse à la va vite sur un blog.
    Cela dépend aussi de quel point de vue on se place.
    C’est quoi l’Art (facile ça mais quand même) ? C’est quoi la pub ? Est-ce que la publicité est diabolisée et diabolisable ? Pour moi l’Art comme nous l’entendons aujourd’hui est synonyme d’une certaine mise à distance de personnes qui ne le comprennent pas et ne le comprendrons jamais. C’est un point de vue. Puis quand je vois que l’Art de rue est largement récupéré par la pub je me « tiens tiens » !

    Est-ce que l’Art de rue est de l’Art ? Est-ce que de dire que l’Art de rue c’est de l’Art c’est l’intégrer à une sphère publique, à la société et à toute la médiatisation qui va avec et donc à de la reconnaissance et finalement à une certaine proximité. Une proximité qui vient à l’encontre de cette idée de mise à distance. You see ? Rapide oui mais un début d’analyse no ?
    Au plaisir d’élargir la discussion, il y a beaucoup beaucoup à dire ;) J’attends que tu sortes de ta cachette #workalcoholic

    C’était la réponse du jour !

Laisser un commentaire