web analytics

La fin des open-bars ou le combat de Roselyne contre le binge drinking

L’AFP nous apprend il y a quelques minutes que les open-bars sont définitivement interdits. Voté par les députés cette nuit, l’amendement interdit désormais de « consommer de l’alcool à volonté contre paiement d’un forfait » et « l’offre gratuite à volonté des boissons alcooliques dans un but promotionnel« . Un mode de consommation de l’alcool qui, selon la ministre Roselyne Bachelot, favorisait le binge drinking. Terme à la mode (pas que de chez nous), cette consommation de spiritueux se caractérise par l’absorption rapide et excessive souvent appelée « Hyper-alcoolisation »… Sans rappeler les dernières campagnes choc de l’INPES, les députés ont également demandé la levée de l’interdiction des pubs pour les vins (ah non c’est pas de l’alcool ça !) et spiritueux sur Internet… Atteinte à la liberté ou prise de conscience ? Probablement un peu des 2 mais on vote à la majorité pour des jeunesses préservées de cette « merde ». Par contre, déçue mais réaliste, une telle mesure amènera les jeunes à boire plus chez eux avant les dites soirées… Sans parler de l’alcoolisation dans la rue hein !

binge_drinking

Les stations-services ne sont pas sauvent ; les députés se dirigeraient vers une interdiction de l’alcool dans les stations « au nom de la sécurité routière et de la prévention » ! Une mesure qui effraient déjà les professionnels du secteur… Les lobbies ne seront pas longs à se manifester…



Une réponse à “La fin des open-bars ou le combat de Roselyne contre le binge drinking”

  1. [...] Binge drinking, alcoolisme au volant, déboires, débordements autant de mots qui hérissent le Grand Public. La faute à qui ? A la perte du lien social, à la perte de nos repères, à l’éclatement des institutions familiales, à la névrose, à la frustration sexuelle, professionnelle, à un besoin de reconnaissance, d’appartenance, à l’oubli du quotidien ? L’alcool une échappatoire pour beaucoup (on croirait à une voix off de TF1)… On le répète souvent de manière plus ou moins adroite mais l’alcool tue sur la route. On salue la campagne de Lowe strateus pour la Sécurité Routière. Choquante, violente presque écœurante, j’ai eu du mal à regarder ce court métrage jusqu’à la fin et pourtant je ne suis pas une fiotte… Lorsque nous nous penchons sur les théories comportementales, certains avancent de la démotivation lorsque la communication est trop choquante. A réfléchir n’est-ce pas… ce film est horriblement réaliste, à faire tourner sans modération. [...]

Laisser un commentaire