web analytics

La publicité : Un régime totalitaire ?

Au détour de l’Avenue Daumesnil, la face allumée d’un abris bus a attiré toute mon attention. A la place de l’affichage classique, quatre feuilles sur lesquelles sont inscrits : Un système totalitaire ne se reconnaitra jamais comme tel, L’heure de la révolte a enfin sonné… dénonçant ainsi l’hégémonie des industries françaises. Un dessin illustre assez bien la place qu’occupent celles-ci dans l’espace public. La publicité ou plutôt l’affichage publicitaire représenterait tout l’environnement qui nous entoure… Ce détournement est assez visible mais finalement agressif, je ne suis pas sûre que le message aussi contestataire qu’il soit passe sérieusement. Pardonnez la qualité médiocre des photos !

pariscomlight 1

pariscomlight

pariscomlight



3 réponses à “La publicité : Un régime totalitaire ?”

  1. Raddak dit :

    Tout d’abord le geste peut être qualifié de culotté, engagé, ou encore révolté, cependant qu’elle est l’alternative proposée??? Non pas que je sois en faveur de ce qu’y est ici dénoncé, mais le message critique un certain ordre établit, sans pour autant nous dire ce qu’il défends ni ce qu’il attends. Dénoncer, il faut le faire, critiquer on a le droit mais qui a-t-il derrière tout ça??? Le message sous sa forme est, à mon goût, bien réalisé, mais qu’en est-il du fond? La révolte a sonné?! Nous attendons les ordres :)
    Plus sérieusement en ce qui concerne ce détournement, tu l’as qualifié d’ »agressif » est ce n’est pas faux. Mais comme le dit le fameux adage « on ne fait pas d’omelette, sans casser des oeufs ». Pour passer aujourd’hui un message qui se veut contre un système se doit d’être « agressif » mais pas trop biensûre, et pas tout le temps, je m’explique, il ne faut pas que ce soit systématique. Mais dans ce cas on ne parle pas de révolte pour faire un détournement sans un minimum d’agressivité ^^
    Alors ma question est la suivante: y-a-t-il des solutions et des réponses derrière cette critique et cet appel à la révolte???

  2. Julie Navarro dit :

    @Raddak
    Je n’en sais trop rien, les messages s’ils ne sont pas matraqués ne sont pas compris j’ai l’impression.
    Le mercurochrome tout le monde s’en souvient ; un pauvre détournement qu’une pauvre blogueuse relaie c’est pas encore ça !

  3. Raddak dit :

    @Julie Navarro
    Je te trouve dure! Ce n’est pas un pauvre détournement, et c’est bien de relayer ces actions qui sont les conséquences de la société dans laquelle nous évoluons. N’oublions pas que de vivons en France pays de révolutionnaires et de guillotineurs! :) Il faut de tout et heureusement qu’il y a opposition et que même si ce détournement ne change pas la face du monde, au moins quelques personnes y sont sensibles.

Laisser un commentaire