web analytics

Lana Del Rey tease « Tropico »

Lana Del Rey a décidé de récompenser la patience de ses fans en attente de son deuxième album en levant le voile sur le teaser de son futur court-métrage qu’elle avait annoncé cet été et qui s’intitulera « Tropico ».

La vidéo de quinze secondes publiée sur Twitter annonce un véritable film, de trente minutes environ, produit par Rick Rubin (qui fait également parler de lui à l’occasion de sa collaboration avec Eminem pour l’album « The Marshall Mathers LP 2 »), et réalisé par Anthony Mandler, star hollywoodien et amateur de poker.

Ce dernier a créé plusieurs clips d’artistes de renom comme Jay-Z, Rihanna, Shakira, Muse et…. Lana Del Rey. Anthony Mandler a notamment participé à la création de la vidéo du single « National Anthem », à travers lequel la chanteuse avait souhaité rendre hommage à une autre figure emblématique du cinéma américain des années 50/60 : Marilyn Monroe.

« Tropico » va regrouper trois des chansons de Lana : « Body Eletric », « God’s and Monster’s » et « Bel Air ». La belle Elizabeth Woolridge Grant de son vrai nom a même confirmé sur sa chaîne YouTube, où le teaser a été également posté jeudi dernier, en répondant aux commentaires de ses fans que la sortie de son court-métrage est prévue pour dans deux semaines.

Une dizaine de secondes a suffi pour créer le buzz sur internet, d’autant que les quelques images énigmatiques dévoilées présentent la chanteuse coiffée d’un voile et invoquant telle une sainte le pardon d’un certain John. « Dear John, pardonne-nous nos péchés » scande l’artiste, qui rend ici un hommage à l’acteur et réalisateur américain John Wayne (« La chevauchée fantastique », « Le jour le plus long ») qui apparaît en dernier plan.

En ce qui concerne un deuxième album, Lana Del Rey avait déclaré au magazine américain Nylon en octobre qu’elle manquait d’inspiration et que rien n’était encore défini, car sa « muse [était] très instable ».

La chanteuse aurait du mal à supporter l’attention portée autour de son nouvel album. La curiosité médiatique ainsi la pression de ses fans, la freinerait ainsi dans son envie d’écrire et de composer à nouveau. « C’est plus difficile d’observer quand les gens vous observent. Vous devez creuser encore plus en profondeur car le monde extérieur devient un monde plus dur à dépeindre », a expliqué Lana, véritable sensation révélée aux yeux du monde entier par l’opus « Born To Die » écoulé à 4,5 millions d’unités dans le monde etplus de 420.000 en France. Sorti en janvier 2012, ce dernier avait mis beaucoup de temps avant de germer. Au bout de bientôt deux ans, son exploitation n’est toujours pas terminée puisqu’un énième single a été lancé en radio cet été, « Summertime Sadness », retouché en studio par Cédric Gervais pour en faire une version dance très appréciée du public.

Lana Del Rey avait déjà confié dans le passé vouloir mettre un terme à sa carrière musicale pour se consacrer au cinéma. « J’ai dit tout ce que j’avais à dire, avait-elle confessé dans l’édition australienne du magazine Vogue. Quand j’ai commencé, je voulais composer pour le cinéma. Pour moi, ce serait une situation rêvée. » Inspirée par le 7ème art, Lana Del Rey a ainsi tourné son premier court-métrage « Tropico ».

 



Laisser un commentaire