web analytics

L’eau en bouteille boit-elle la tasse ?

1044999286Alors que les ventes d’eau en bouteille chutent considérablement, la Chambre syndicale des eaux minérales lance une campagne publicitaire prônant la pureté, transparence de ses (ces) produits.
A travers ce type de message, la Chambre  table sur  cette campagne  pour  regagner  des parts de marché.  Lorsque nous nous penchons  sur le visuel, il n’y a rien qui puisse signifier une prise de conscience de l’industrie des eaux minérales. Agir pour l’environnement rappelle aux consommateurs que l’eau du robinet est généralement de qualité, bien moins coûteuse que l’eau en bouteille et par dessus tout moins polluante pour l’environnement. Une étude de la DGCCRF menée en mars 2007 a indiqué une non-conformité de 22% des eaux minérales relevées pour, je cite « déficit par rapport aux teneurs indiquées ou dépassement par rapport à des normes maximales »…  sans parler des taux en Antimoine (métal toxique) bien trop élevés dans l’eau en bouteille.

Finalement et heureusement, Agir pour l’environnement appelle le Ministère de l’Ecologie à mettre un terme à ce type de campagne et à soutenir plus amplement les actions de prévention des déchets.


On se rappelle encore une campagne plutôt récente de Cristaline dénigrant la qualité de l’eau du robinet. Une campagne très controversée dans la mesure où l’eau du robinet française est d’une qualité (presque) irréprochable. Cristaline a néanmoins su jouer sur les plates-formes anxiogènes d’un consommateur préoccupé par ce qu’il absorbe au quotidien… une bataille d’eau finalement perdue pour la marque.

cristaline_une_campagne_en_eaux_troublescristaline2

Cristaline_1



Laisser un commentaire