web analytics

Next Year d’Afflelou surfe sur la vague du flash dance

Cela fait près de 2 semaines -ou plus- que la nouvelle campagne d’Afflelou « Next Year » me fait de l’œil. Une chorégraphie finement ficelée pour une publicité qui a tout d’un flash mob. Plus qu’une mise en scène, le flash mob est à la mode et favorise la spectacularisation de la publicité… Musique, sourires, danse et partage « Life is sharing », l’émotion et la joie de vivre sont palpables. En temps de crise, ça ne peut que faire du bien au moral (ou pas). Pour en revenir à Afflelou, comme d’habitude Monsieur se montre et intervient dans ses spots  publicitaires pour une proximité sans faille.

afflelou

Il vous regarde, vous comprend, vous parle, vous rassure (fonction phatique de Jakobson ! me signalerait mes restes de théories de la com). La chorégraphie est assez simpliste et peut-être pas à la hauteur de ceux orchestrés par nos confrères anglo-saxons ; cela reste évidemment un avis ultra-personnel…

Allez on la regarde (je l’ai cherché pendant un bout de temps cette satanée vidéo ; pas moyen de mettre la main dessus à sa sortie).

embedded by Embedded Video



8 réponses à “Next Year d’Afflelou surfe sur la vague du flash dance”

  1. Aurélien dit :

    Ah je kiffe pas trop cette pub moi.
    En principe une flash mob, il y a du naturel, de la spontanéité et du fun.
    La pub Afflelou est trop lisse, superficiel et manque de naturel. Pourquoi faire croire à une flash mob?
    En plus ils ont massacré le morceau de Georges Benson là.

  2. smiorien dit :

    je regrette tout de même le « il est fou Afflelou ».
    Ce qui est marrant dans les pub Afflelou, c’est qu’Alain Afflelou n’est plus propriétaire de sa boite, il sert juste de pantin dans les pubs.

  3. Julie Navarro dit :

    @Aurel Je suis tout à fait d’accord avec toi… Tout est trop « faux » ou « surjoué » c’est dommage mais tellement ressemblant à Afflelou…

  4. Julie Navarro dit :

    @Simorien Affirmatif ! C’est que son image de marque lui rapporte encore des « sous sous » ; pantin oui mais pantin blindé… Sans parler des franchises.

  5. Alice dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous, cela manque vraiment de naturel. J’imagine tout à fait le brainstoming de agence « ha ouais on n’a qu’à jouer sur l’effet T-Mobile et les flash mob » et faire pareil à la gare de l’Est. » Franchement c’est naze mais je suis sûre que l’on va voir pléthore d’annonceurs surfer là-dessus (comme toutes les banques ont eu leur pub avec le conseiller financier qui se met à chanter devant son client …)

  6. Julie Navarro dit :

    @Alice Comme vous le dites, le coup des banques est encore plus flagrant ! Et le pire c’est que les chansons pseudo-chantées s’ancrent dans nos esprits « c’est la MAAF !! », « freedommmm, freedommm ohoho ffreeeeddomm » :)

  7. Alice dit :

    Et la Matmut qui assure … ;p !

  8. Julie Navarro dit :

    La Matmut c’est de loin celle qui m’énerve le plus… Aussi ringarde que Chevallier et Laspalès (oups). J’ai lu une analyse assez intéressante à ce sujet par ici http://paulinastrange.over-blog.com/article-29846195.html

Laisser un commentaire