web analytics

Pitchfork 2013

Pitchfork 2013 avec Green Room Session. Une prog éclectique de hippies. Tout ne donne pas à voir ou à entendre mais là n’est peut-être pas le concept ? Un peu de Hip hop, pas mal de pop et quelques « surprises ».

The Haxan Cloak, nous a chauffé le premier presqu’à blanc, on attendait l’explosion, un peu frustrant mais on y reviendra.

Un Disclosure, aussi bon dans le casque qu’en live.

Un Omar Souleyman qui a « arabisé » le festival. Plus sérieusement, un des lives les plus entraînants avec ce comique de Danny Brown (kill me).

®Tom Spray

Un Hot Chip qui a divisé, une question probable de [dé]calage horaire.

Finalement pas tant déçue d’avoir loupé Youth Lagoon dont on préfèrera le premier album aquatique, ambiant au casque plutôt qu’en live.

Puis un petit tour en régie avec la Blogothèque et puis s’en vont. Pour mater les live c’est .

De l’espace, des copains mais une ambiance générale assez nonchalante, bonne première partie de soirée.

Un grand merci à Green Room Session pour l’invitation, on remet ça.



Laisser un commentaire