web analytics

Les dangers du divorce

Lorsque nous pensons prévention, ce sont des mots comme tabagisme, sécurité routière et autres messages de santé publique qui nous alertent régulièrement. Des campagnes de communication censées nous sensibiliser sur les dangers de la vie et faire évoluer des comportements perçus comme « suicidaires ». Parfois infantilisantes, parfois violentes, parfois tristes et insoutenables, parfois cyniques mais surtout dont on ne connaît réellement les impacts ; autant de messages qui visent la prise de conscience. On prend l’Homme par la main dans ses actes les plus irresponsables…

Il y a d’autres dangers moins perceptibles et tout aussi destructeurs : on parle de santé psychologique et de traumatismes liés aux différentes sphères qui nous régissent : vie de famille, amis et travail. Le mal au travail est d’ailleurs un problème de plus en plus abordé par les Pouvoirs Publiques et les médias, passons…

Ici, nous parlerons d’une campagne lancée aux Pays-Bas qui sensibilisent les parents aux risques d’un divorce mal mené et qui tente de rappeller des conséquences parfois irréversibles d’un tel événement pour des enfants traumatisés à vie. Sur les corps presque inertes et passifs de ces enfants, des tatouages : « Si tu vas chez ton père, tu peux m’oublier », « Si tu prends la maison, je prends les garçons » et autres phrases assassines mais puantes de réalismes. La campagne met le doigt sur ce qui peut devenir un enjeu de santé publique. Lorsque l’on connait les effets de certains troubles de l’enfant et le conditionnement que ceux-ci impliquent à long terme, cela suscite questionnement.

embedded by Embedded Video

Source

 



Laisser un commentaire