web analytics

Renault crash sa communication SAV

Encore un bel exemple de ce que veut dire intermédialité avec une campagne corporate de notre constructeur automobile national Renault (oui Peugeot aussi). La marque a investi la 4ème de couverture de Direct Matin et la page 16 de 20 Minutes pour communiquer sur la qualité de son service après-vente et ce, à travers un publi-communiqué qui reprend les codes d’un article de presse lambda. Cet article s’inscrit dans l’actualité car il fait directement référence à l’éruption du volcan islandais. La page est composée de 2 champs : l’article et son visuel. Un visuel qui joue la disruption sort de son cadre déterminé  et empiète sur le texte de quoi attiré le regard. Le titre « Europe : La tête dans les nuages » et le chapeau traite donc les perturbations aériennes causées par le nuage de cendre. En-dessous, l’accroche du visuel « Le service après-vente du réseau Renault au sommet depuis 2 ans » et la voiture qui s’impose en milieu de haut de page…  Quel est le rapport ? Je n’en vois pas tellement la volonté de la part de Renault de se renouveler et d’innover. Bien tenté mais exercice un peu raté j’ai l’impression.

1 – Donner le bâton pour se faire battre

Chacun sait que les voitures sont les plus gros polluants de la planète, rien à voir avec les cendres naturelles et incontrôlables d’un volcan en éruption.

2 – Oublier la cohérence

Le SAV au « sommet » de quoi ? Du volcan ? Pas compris, je ne vois pas de lien pertinent.

3 – Feindre l’actualité

Difficile de plaisanter avec la problématique du développement durable avec la marée noire causée par BP qui souille déjà les côtes américaines (passons ce que j’en pense, trop virulent).

4 – Oublier que nous sommes des blogueurs chieurs et tatillons

Il y a des coquilles dans ce pseudo article article (cf 4ème colonne).

au passage, une catastrophe n’est pas naturelle… Les médias utilisent cette expression à toutes les sauces c’est usant :)

Même si on note dans l’article que nous devons « prévenir les catastrophes » comme la pollution et les effets sur la planète nous devinerions, le lecteur ne s’attarde pas sur ce type de clin d’œil (si clin d’œil il y a sur l’investissement du constructeur pour des voitures moins polluantes).

Quelques points positifs, ce type d’opération témoigne de la réactivité de certaines marques ce qu’il faut saluer… mais également l’envie de certaines marques de casser les codes du marché ce qui n’est pas toujours évident pour un constructeur automobile.

J’ai peut-être oublié quelques éléments (les aléas de la pause midi), n’hésitez à donner votre impression !

Pardonnez moi la qualité du scan, si vous cliquez je pense que c’est lisible !



11 réponses à “Renault crash sa communication SAV”

  1. Je te trouve un peu dure pour le coup (même sur le fait que nous soyons chieurs et tatillons ;-)
    Pour tous ceux qui auront lu le Direct Matin, une bonne majorité d’entre eux auront vu quelque chose qui change un peu de l’ordinaire (oui ça ne casse pas des briques question cohérence, mais pour une fois, ils osent !), qui laissera peut-être une trace (c’est bien là l’effet recherché).

    Cela étant, si je me rallie à toi en me rangeant dans la catégorie des chieurs tatillons, je ne peux que donner raison à la plupart de tes arguments.

    Pour moi le vrai bémol, c’est que d’autres ont usé du prétexte volcan dans leur comm à l’époque où c’était vraiment l’actu chaude du moment (Citroën je crois), et que là ça vient un peu tard…

  2. Julie Navarro dit :

    @Nicolas [Z-Factory]
    Je suis dure en apparence mais avec un cœur tendre :)
    Merci de ton soutien ! Tu as bien raison concernant Citroën… ils avaient déjà mis le pieds à l’étrier. Les vilains opportunistes :p

  3. Les apparences seraient donc trompeuses ? ;-)
    Bref, on n’aura jamais autant parlé d’Eyjafjöll.. Merci la pub !

  4. [...] This post was mentioned on Twitter by Cédric DENIAUD, Nicolas_Ziegler. Nicolas_Ziegler said: @ParisComLight Lu, ri, et re-répondu ! (http://tinyurl.com/2vgd9r6) [...]

  5. Brieuc dit :

    Non seulement je trouve cette pub inutile et sans intérêt (aussi « innovante » soit elle) mais en plus je rigole lorsque je google « Renault SAV »
    http://www.google.fr/search?rlz=1C1CHMZ_frFR357FR357&sourceid=chrome&ie=UTF-8&q=sav+renault

  6. @Brieuc : ouch, ça fait mal. D’où l’importance de garder un oeil sur tout ce qui est User Generated Content…

  7. Yonnel dit :

    Ça fait un bon quart d’heure que je scrute cette magnifique insertion sous toutes les coutures, pour essayer de dénicher le moindre sens, la moindre justification à ce montage amateur. Non, vraiment, ça doit être moi, je ne trouve pas.

    Je suis un grand fan de la com de Renault. Ces derniers temps, à peu près à chaque fois, j’y trouve des exemples parfaits pour expliquer ce qu’est le contraire d’une communication responsable.

    Mais là, tu as déniché le top du top. Je remarque surtout la volonté délibérée de tromper le lecteur avec un texte pseudo-journalistique (d’ailleurs d’une platitude et d’une connerie effarantes) mal identifié pour donner une impression de crédibilité. Le publi-reportage a encore frappé. Voir http://www.marianne2.fr/Un-communicant-denonce-les-derives-de-la-pub-dans-la-presse_a193031.html pour une analyse lucide… et interne à notre belle profession.

    Au moins, ça fait commencer le week-end avec un gros éclat de rire !

  8. Julie Navarro dit :

    @Yonnel
    Tu y voies de la tromperie et je le comprends à 100 %.
    Merci à toi pour ce plus d’informations… et ravie que tu rebondisses avec tant de vigueur !

  9. Anne-Laure dit :

    C’est pour moi la mention Peugeot? ;-)

    Bien joué Julie , tu as raison de pondéré ton avis. OK, la communication automobile bouge un peu, mais là tout comme toi, je ne vois pas le rapport. C’est dommage que ce soit gratuit et que ça n’apporte franchement rien. Renault est décidément le spécialiste du « on est n°1″ puisque la marque communique cette même info sur le B to B…
    Depuis les dispositifs Qashqaï en presse, web and co on dirait que c’est la surenchère chez les constructeurs.. bref on en reparle autour d’un verre très bientôt !

  10. Julie Navarro dit :

    @Anne-Laure
    Oui un peu pour vous :)
    On en reparle très vite !

Laisser un commentaire