web analytics

Women Behind Bars : Site de rencontre pour femmes en prison

Qui a dit que les femmes en prison n’avaient pas le droit à l’amour ? Un service « professionnel » de rencontres -par courriers postaux- a été mis en ligne fournissant des pages personnelles, un profil complet et des photos (très important pour le coup) de femmes américaines incarcérées.

Le site en question c’est WomenBehindBars (« Femmes derrières les barreaux », tellement sexy comme appellation) et c’est en cliquant çà et là que je me suis aperçue avec horreur des critères sélectionnés. White 20′ ou Black 40′ ? A vous de voir et c’est par que ça se passe… Insolite comme type de news.

behind-bars



6 réponses à “Women Behind Bars : Site de rencontre pour femmes en prison”

  1. Jérémy dit :

    Hello,
    C’est complètement hallucinant!!
    T’imagines, comme quoi quand tu as une bonne idée, sur le web y’a tout qui marche….

  2. Julie Navarro dit :

    J’espère pour ces femmes que cela marchera ; le web leur rendra une vie peut-être moins virtuelle… Quoi que.

  3. Jérémy dit :

    Leur vie sera sans doute toujours virtuelle, mais cela va leur permettre de s’évader, de se changer les idées et de parler, car les psys en prison sont très peu nombreux et ces femmes ( et autant les hommes d’ailleurs) ont besoin de parler et c’est normal d’ailleurs, c’est pas facile d’être seul, enfermé dans 9m²!!
    Have a good day ;)

  4. Mirmoune dit :

    Si si on va se connecter avec de la mangeuse d’homme!!!!
    Moi je veux une multirécidiviste condamnée minimum pour 10 ans à forte poitrine bien sûr!!!! J’attends ton back up!!! see ya !

  5. Julie Navarro dit :

    Ca fait longtemps que je n’ai pas lu un commentaire aussi drôle crois moi… Reviens vite ! C’est vrai qu’ils auraient pu les classer (je déteste ce terme) par nombre d’années à purger… Mouais, je sors. Je me moque bêtement.

  6. papis dit :

    je suis au mauritanie je suis en homme et je cherchez une famme de ma vie meme si et les en prison moi je l’aime ok ce sa ma message ok merci

Laisser un commentaire